L’Express

Mort d’Alexeï Navalny : la communauté internationale accuse Vladimir Poutine

logo




Il était apparu ce jeudi 15 février relativement en forme depuis sa prison de l’Arctique, souriant et plaisantant de sa situation, comme montré par cette vidéo diffusée par le média indépendant russe Sota. vision. Mais Alexeï Navalny est bien mort ce vendredi 16 février, ont annoncé les services pénitentiaires russes, un choc pour le monde entier.Sur X (ex-Twitter), Emmanuel Macron a accusé la Russie de « condamner à mort » les « esprits libres ». Le chef de la diplomatie française Stéphane Séjourné a également réagi peu de temps après l’annonce. « Alexeï Navalny a payé de sa vie sa résistance à un système d’oppression. Sa mort en colonie pénitentiaire nous rappelle la réalité du régime de Vladimir Poutine. À sa famille, ses proches et au peuple russe, la France présente ses condoléances », a exprimé sur X (ex-Twitter) le ministre des Affaires étrangères.Très vite, l’émotion de cette nouvelle a été rapportée à un coupable : le président russe Vladimir Poutine. L’Union européenne, par la voix du président du Conseil européen Charles Michel, a ainsi déclaré tenir « le régime russe » pour « seul responsable de la mort tragique » de Navalny. « Poutine ne craint rien d’autre que la dissidence issue de son propre peuple. C’est un sinistre rappel de ce que sont Poutine et son régime », a réagi de son côté la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui s’est dite « profondément troublée et attristée » par la mort d’Alexeï Navalny.Réaction similaire en Pologne, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski : « Cet homme était coupable d’avoir défié Vladimir Poutine […] Il a été mis en prison, où il a séjourné dans des conditions épouvantables. Vladimir Poutine est responsable de tout cela », a-t-il déclaré à l’AFP. Ou encore en Espagne, où le Premier ministre Pedro Sánchez s’est dit « bouleversé » par la mort de Navalny, « injustement emprisonné par le régime de Poutine pour sa défense des droits humains et de la démocratie ».Les Etats-Unis cherchent une confirmation pour « décider de la marche à suivre »Les Etats-Unis ont également réagi avec fermeté. Le chef de la diplomatie Antony Blinken a ainsi affirmé que « la Russie est responsable » de la situation qui a mené à la mort d’Alexeï Navalny et a souligné « la faiblesse et la corruption » du système de Vladimir Poutine. La vice-présidente américaine Kamala Harris a de son côté affirmé que la mort de Navalny était un « signe de la brutalité de Poutine ».Si le président américain Joe Biden n’a pas encore réagi officiellement, celui-ci avait envoyé un message clair à Vladimir Poutine en juin 2021, affirmant que « les conséquences seraient dévastatrices pour la Russie » en cas de mort de Navalny. Le conseiller américain à la sécurité Jake Sullivan a déclaré ce vendredi que Washington cherchait à confirmer l’information de son côté avant « de décider de la marche à suivre. » »Je suis profondément attristé et inquiet […] Tous les faits doivent être établis et la Russie doit répondre à de sérieuses questions » à la suite de ce décès, a de son côté averti le chef de l’Otan Jens Stoltenberg, en marge de la Conférence sur la sécurité à Munich.Enfin, si Alexeï Navalny était l’ennemi numéro 1 du Kremlin, nul doute que Volodymyr Zelensky est le numéro 2. Le président ukrainien a également vite réagi à la mort de l’opposant russe, lors d’une conférence de presse commune avec le chancelier Olaf Scholz à Berlin. « Il est évident pour moi que (Alexeï Navalny) a été tué comme des milliers d’autres qui ont été torturés à mort à cause d’une seule personne, Poutine, qui ne se soucie pas de qui va mourir tant qu’il conserve sa position », a déclaré Zelensky, ajoutant que Poutine « devra rendre des comptes pour ses crimes ».



Source link : https://www.lexpress.fr/monde/mort-dalexei-navalny-la-communaute-internationale-accuse-vladimir-poutine-XRTJDIDK5NGJLA7CMHCZ3GFJTA/

Author :

Publish date : 2024-02-16 16:05:44

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .