L’Express

Gaza : « environ 300 000 » Palestiniens auraient quitté Rafah depuis lundi, selon l’armée israélienne

Des Palestiniens déplacés quittent Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, après un ordre d'évacuation de l'armée israélienne, le 7 mai 2024




L’Assemblée générale de l’ONU a voté vendredi à une large majorité pour soutenir la demande d’adhésion des Palestiniens à l’organisation. La résolution, qui estime que les Palestiniens devraient « être admis à l’Organisation » et leur octroie quelques droits supplémentaires en tant qu’observateur, a recueilli 143 voix pour, 9 contre et 25 abstentions.Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a dans la foulée salué ce vote, y voyant la preuve que « la Palestine […] mérite » de devenir « membre à part entière ». Celui-ci « proclame que la Palestine remplit toutes les exigences prévues par la Charte des Nations unies […] et mérite donc et est apte à devenir membre à part entière de l’ONU », estime le ministère dans un communiqué. Cette résolution est symbolique en raison du veto américain au Conseil de sécurité.Les infos à retenir⇒ Washington critique Israël sur la conduite de la guerre⇒ La France appelle Israël à cesser « sans délai » son opération à Rafah⇒ « Environ 300 000 » Palestiniens auraient quitté Rafah depuis lundiLe Hamas diffuse une vidéo montrant un otage israélien retenu à GazaLa branche armée du Hamas a diffusé ce samedi sur Telegram une vidéo montrant un otage israélien retenu dans la bande de Gaza depuis l’attaque du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre en Israël. Ces images d’une dizaine de secondes, et dont la date d’enregistrement n’est pas précisée, montrent un homme, un œil tuméfié et l’air hagard, qui articule son nom, son âge 51 ans. Il se tient debout devant un mur en carrelage blanc, dans un endroit qui paraît sombre. Le message des brigades Ezzedine al-Qassamest accompagné des hashtags écrits en arabe et en hébreux : « Le temps presse » et « votre gouvernement ment ».Le Forum des familles d’otages, une association représentant une partie des familles d’otages, identifie l’homme dans la vidéo comme étant Nadav Popplewell, qui possède également la nationalité britannique, du kibbutz Nirim. »Environ 300 000″ Palestiniens auraient quitté Rafah depuis lundiL’armée israélienne a annoncé ce samedi qu' »environ 300 000″ Palestiniens avaient quitté les quartiers est de Rafah, dans la lisière sud de la bande de Gaza, depuis l’ordre d’évacuation qu’elle a lancé le 6 mai. « Jusqu’à présent, environ 300 000 habitants se sont déplacés vers la zone humanitaire d’Al-Mawassi », à quelques kilomètres de là, indique dans un communiqué l’armée, qui prépare une offensive terrestre dans cette ville où quelque 1,4 million d’habitants, en majorité poussés là par les combats, s’entassent.Plus tôt dans la journée, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a publié sur X une estimation deux fois moins élevée : « 150 000 personnes ont fui Rafah depuis lundi, à la recherche de la sécurité là où il n’y en a pas », a-t-elle écrit.Gaza : l’armée israélienne étend l’évacuation de quartiers de RafahL’armée israélienne a étendu, ce samedi 11 mai, l’évacuation de l’est de Rafah, entamée en début de semaine, en enjoignant la population de quartiers supplémentaires de cette ville du sud de la bande de Gaza à se déplacer « immédiatement ». « D’autres quartiers » que ceux évacués ces derniers jours « ont été le théâtre d’activités terroristes du Hamas ces derniers jours et ces dernières semaines », indique en arabe sur X Avichay Adraee, porte-parole de l’armée.Le message est aussi relayé sur le terrain. « A tous les résidents et déplacés de la zone de Rafah, y compris les camps de Rafah, Shaboura, les quartiers administratifs, Jeneina et Khirbet al-Adas (….) vous vous trouvez dans une zone de combat dangereuse ! », prévient l’armée dans des tracts, SMS et notes vocales. Les quartiers cités sont situés dans la continuité ouest de ceux déjà évacués depuis lundi.L’armée israélienne va « bientôt agir avec force contre les organisations terroristes dans votre secteur », y est-il écrit, et il est demandé aux habitants de « se diriger immédiatement vers la zone humanitaire » d’al-Mawasi, à une dizaine de kilomètres plus à l’ouest, le long de la plage dans l’ouest de la ville. Dans ce message, Avichay Adrae précise que des ordres d’évacuation ont également été émis pour les résidents de quartiers de Jabaliya et Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza.Washington juge vraisemblable qu’Israël ait violé le droit à GazaLes Etats-Unis jugent vraisemblable qu’Israël ait violé le droit humanitaire international à Gaza sans pouvoir toutefois le conclure de manière définitive, et continueront à livrer des armes à ce pays, selon un rapport très attendu du département d’Etat rendu public vendredi. Celui-ci indique qu’il est « raisonnable d’estimer » qu’Israël a utilisé des armes d’une manière incompatible avec le droit humanitaire international et donc la loi américaine, mais que les Etats-Unis n’ont pas pu parvenir à ce stade à des « conclusions » définitives, faute d’informations suffisantes. Dans le cas contraire, les Etats-Unis auraient été contraints de cesser la livraison d’armes à Israël pour sa guerre contre le Hamas.Ce rapport avait été mandaté par le président Joe Biden sous pression d’élus démocrates dénonçant l’emploi d’armes fournies par son administration, au risque de voir les Etats-Unis devenir « complices ». Sa publication intervient peu après que le président américain a publiquement menacé de suspendre la livraison de certaines catégories d’armes à Israël, notamment des obus d’artillerie, si Israël lançait une offensive majeure dans la ville surpeuplée de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à laquelle il s’oppose.La France appelle Israël à cesser « sans délai » son opération à RafahLa France appelle Israël à cesser « sans délai » son opération militaire à Rafah, qui menace de créer une « situation catastrophique » pour la population de la bande de Gaza, a indiqué son ministère des Affaires étrangères dans un communiqué envoyé à la presse et publié sur X dans la nuit de vendredi à samedi. »Nous appelons les autorités israéliennes à cesser cette opération militaire sans délai et à reprendre la voie des négociations, seule voie possible pour conduire à la libération immédiate des otages et obtenir un cessez-le-feu durable », a indiqué le Quai d’Orsay à propos de la situation à Rafah. « Une telle opération menace de provoquer une situation catastrophique pour les populations civiles de Gaza, déjà déplacées à de multiples reprises », poursuit le communiqué de la diplomatie française.Israël rapporte des tirs de roquettes sur un passage d’aide vers GazaL’armée israélienne a annoncé ce samedi que quatre roquettes avaient été tirées de Rafah vers le point de passage de Kerem Shalom, porte d’entrée pour l’acheminement de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza. Quatre tirs « ont été identifiés en provenance de la zone de Rafah » vers le point de passage, indique l’armée dans un communiqué. Un projectile a été intercepté par le système de défense anti-aérien israélien, les autres sont tombés dans des zones non habitées, sans faire de blessés, selon l’armée.Une attaque sur Rafah provoquerait une « catastrophe humanitaire colossale », avertit le chef de l’ONUUne offensive terrestre israélienne sur Rafah conduirait à une « catastrophe humanitaire colossale », a prévenu vendredi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, au moment où les opérations militaires contre le Hamas dans cette ville surpeuplée paralysent l’entrée de l’aide dans la bande de Gaza. Antonio Guterres a ajouté que la famine se profilait dans le territoire palestinien.Une femme blessée par des salves de roquettes sur le sud d’IsraëlUne femme a été blessée vendredi à Beersheva, grande ville du sud d’Israël visée par deux salves de roquettes tirées depuis la bande de Gaza par le Hamas, a annoncé l’armée israélienne. Les services de secours ont rapporté avoir « soigné une femme de 37 ans, légèrement blessée par un éclat et l’avoir évacuée vers l’hôpital », a précisé l’armée. L’armée a indiqué à l’AFP que neuf roquettes avaient été tirées depuis la région de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, et cinq supplémentaires, plus tard, depuis le centre du territoire palestinien assiégé, en direction de Beersheva, à une quarantaine de kilomètres à vol d’oiseau de la ligne de démarcation entre Israël et Gaza.



Source link : https://www.lexpress.fr/monde/proche-moyen-orient/gaza-la-france-appelle-israel-a-cesser-sans-delai-son-operation-a-rafah-7NLOVWSR2BG73DFKQFY2YAORXE/

Author :

Publish date : 2024-05-11 15:59:14

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . +