L’Express

Etats-Unis : Donald Trump, les géants pétroliers et cette promesse à un milliard de dollars

L'ancien président Donald Trump au tribunal de Manhattan, à New York, le 9 mai 2024




Un milliard de dollars pour inverser plusieurs politiques favorables à l’environnement. C’est, selon les informations du Washington Post, la promesse faite par Donald Trump à des responsables du secteur du pétrole. D’après le quotidien, qui cite des sources anonymes, le magnat républicain, candidat de la droite américaine à l’élection présidentielle, aurait promis à des dirigeants de compagnies pétrolières d’inverser plusieurs politiques favorables à l’environnement, qui entraveraient leur industrie, s’il était élu en novembre prochain.Cette rencontre s’est tenue le 11 avril dans sa résidence floridienne de Mar-a-Lago. Parmi la vingtaine de dirigeants et cadres d’entreprise invités figuraient des responsables de Venture Global, Cheniere Energy, Chevron et Exxon, selon une liste obtenue par le quotidien américain.Donald Trump s’est notamment, selon le Washington Post, engagé à mettre fin immédiatement au gel par l’administration Biden des permis pour de nouvelles exportations de gaz naturel liquéfié (GNL). Il aurait aussi assuré qu’il allait lancer des appels d’offres pour davantage de concessions pour du forage pétrolier dans le golfe du Mexique, et annuler les restrictions sur le forage dans l’Arctique de l’Alaska. Le New York Times a également fait état de la rencontre de Mar-a-Lago et de l’appel de Donald Trump aux responsables à donner un milliard de dollars à sa campagne. D’après des participants qui se sont confiés au Washington Post, Donald Trump a déclaré à ses hôtes que le milliard de dollars représentait une « aubaine » à cause des avantages fiscaux et des règlements qu’ils éviteraient grâce à lui.Des pétroliers peu généreuxA ce stade, selon une analyse du groupe de défense Climate Power, les donateurs du secteur pétrolier et leurs alliés ont contribué à hauteur de 6,4 millions de dollars auprès du comité conjoint de collecte de fonds de Donald Trump au cours des trois premiers mois de cette année. Une somme probablement bien faible par rapport aux espérances de l’ancien président.La requête de Donald Trump survient après que des sources ont confié au site d’information Politico que « l’industrie pétrolière américaine prépare des décrets prêts à être signés par Donald Trump visant à stimuler les exportations de gaz naturel, à réduire les coûts de forage et à augmenter les baux pétroliers offshore au cas où il remporterait un second mandat », comme le rapporte Courrier International. »Une marionnette pour ses plus grands donateurs »En réaction, l’équipe de campagne du démocrate Joe Biden a accusé l’ex-président de « vendre les familles de travailleurs » en échange « de dons à sa campagne de la part de barons du pétrole ». L’équipe de campagne de Joe Biden a accusé Donald Trump d’agir comme une « marionnette pour ses plus grands donateurs ». « Donald Trump ne se bat pas pour ce qu’il y a de mieux pour les familles américaines, pour une énergie moins chère ou pour notre climat – il se soucie seulement de gagner cette élection », a-t-elle dénoncé. « Sa campagne a du mal avec les donateurs et est désespérée », a-t-elle ajouté.Contactée par l’AFP, l’équipe de Donald Trump n’a ni confirmé ni infirmé le contenu de l’article. « Joe Biden est contrôlé par des extrémistes de l’environnement qui tentent de mettre en œuvre le programme énergétique le plus radical de l’histoire et de forcer les Américains à acheter des véhicules électriques qu’ils ne peuvent pas se permettre », a déclaré une porte-parole du candidat des Républicains.Des politiques radicalement différentesLe contraste entre les deux candidats en matière de politique climatique est frappant. Joe Biden a fait passer en 2022 un plan massif de financement de la transition énergétique. Il a qualifié le réchauffement climatique de « menace existentielle » et, au cours des trois dernières années, son administration a finalisé plus de 100 nouvelles réglementations environnementales visant à réduire la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre, à restreindre les produits chimiques toxiques et à conserver les terres et les eaux publiques, rapporte le Washington Post.Donald Trump, lui, a qualifié le changement climatique de « canular » et son administration a affaibli ou supprimé plus de 125 règles et politiques environnementales en quatre ans de mandat. Il a également retiré les Etats-Unis de l’accord de Paris. « Donald Trump se comporte comme un méchant de bande dessinée, proposant de liquider l’avenir de la planète pour un chèque d’un milliard de dollars », a réagi dans un communiqué l’association de protection de l’environnement, Evergreen Action.Si la demande de Donald Trump envers l’industrie est « choquante », elle n’enfreindrait en tout cas pas la loi, indique à Politico Meredith McGehee, une experte du financement des campagnes et de l’éthique gouvernementale.



Source link : https://www.lexpress.fr/monde/amerique/etats-unis-donald-trump-les-geants-petroliers-et-cette-promesse-a-un-milliard-de-dollars-WCNIQSEXKVEV3NNVJP3MRCAX4A/

Author :

Publish date : 2024-05-11 17:41:07

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express