L’Express

Travail en présentiel : ce qui motive les jeunes à venir au bureau

les jeunes et le bureau (travail / management)




C’est une étude qui vient mettre à mal certaines idées idées reçues sur un certain désengagement des plus jeunes pour le bureau et le travail en présentiel. Une enquête menée par l’Ifop pour le promoteur immobilier WO2, spécialisé dans le bois et le bas carbone, assure que « la qualité des bureaux d’une entreprise est un élément clé aux yeux des 18-35 ans », notamment lorsqu’ils « reflètent un engagement environnemental fort ».Selon l’Ifop, 92 % des 18-35 ans jugent que « l’engagement environnemental d’une entreprise joue un rôle important dans leur décision de la rejoindre ». Et 46 % estiment même que ce critère est « prioritaire ». Un postulat qui avait déjà été dressé par un sondage en juillet 2023, mené par l’institut Harris pour le collectif « Pour un réveil écologique », et qui assurait que « 70 % des jeunes de 18 à 30 ans sont prêts à renoncer à une offre d’emploi si l’employeur ne prend pas en compte les enjeux environnementaux ».Or, sur ce sujet, le présent sondage révèle que la question des locaux est centrale. Ainsi, 62 % des jeunes considèrent que « cet engagement environnemental passe par l’amélioration de la performance énergétique des bureaux ». De même, 40 % des jeunes estiment que cet engagement « doit se traduire par des bureaux à haute performance environnementale », pouvant passer par une faible empreinte carbone, l’optimisation des ressources utilisées ou encore une attention particulière au respect de la biodiversité.Au-delà de l’attractivité, la qualité des bureaux, ainsi que leur engagement environnemental, conditionnent beaucoup le taux de présentiel et de télétravail, affirme l’enquête.Selon l’étude, les 18-35 ans verraient l’amélioration de leur « environnement du travail » comme le deuxième critère pour se rendre davantage au bureau – après la recherche d’un meilleur lien social avec les collègues -. Et notamment « des bureaux qui procurent du bien-être, construits en matériaux naturels et équipés de larges espaces extérieurs ». Signe de l’importance de ce facteur, « 71 % des jeunes interrogés se déclarent prêts à allonger leur trajet domicile-travail, jusqu’à 15 minutes, afin de profiter d’un tel environnement. »Des aspirations pas encore assouviesQuel est alors le bureau idéal selon les plus jeunes ? 56 % des 18-35 ans jugent auprès de l’Ifop « la qualité des aménagements intérieurs » déterminante, que ce soit par desespaces de convivialité, des salles de réunion équipées, des box pour passer des appels, ou encore de la végétation intérieure. On retrouve ensuite pour 49 % des jeunes l’accès à certains services (crèche, parking vélo, restauration diversifiée), pour 36 %, les performances de l’immeuble en matière d’empreinte carbone, ou encore pour 33 % d’entre eux la qualité architecturale du lieu (grande hauteur sous plafond, lumière naturelle).Des aspirations qui sont encore loin d’être acquises : ainsi, 54 % des jeunes estiment que les bureaux doivent « encore évoluer » pour répondre à ces demandes. « Cette enquête laisse apparaître une grande cohérence dans les attentes des populations les plus jeunes concernant les entreprises. Les engagements environnementaux de ces dernières sont essentiels pour attirer les talents, mais doivent s’incarner dans des réalisations concrètes, palpables, utiles à la communauté », explique ainsi Marc Lafont, le président de WO2.



Source link : https://www.lexpress.fr/economie/emploi/management/travail-en-presentiel-ce-qui-motive-les-jeunes-a-venir-au-bureau-EJWDLHHTE5FI7P6TTOTGE2SNH4/

Author :

Publish date : 2024-02-27 19:34:07

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .