L’Express

Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev

logo




Ce lundi 4 décembre, l’Ukraine entre dans son 649 jours de guerre depuis l’invasion russe de février 2022. La journée a été marquée par le signal d’alarme déclenché par la Maison-Blanche sur l’aide militaire américaine à l’Ukraine, les drones russes abattus par Kiev pendant la nuit et le premier pas vers un déblocage de la frontière polono-ukrainienne.Les infos à retenir⇒ Les Etats-Unis préviennent l’Ukraine qu’ils sont « à court d’argent et bientôt à court de temps »⇒ L’Ukraine dit avoir abattu 18 drones et un missile russes pendant la nuit⇒ Un premier pas vers un déblocage de la frontière polono-ukrainienneWashington bientôt « à court d’argent » pour aider l’Ukraine »Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps ». La Maison Blanche a sonné l’alarme ce lundi sur l’aide militaire américaine à l’Ukraine, menacée si le Congrès ne vote pas avant la fin de l’année de nouveaux financements. »Je veux être claire : si le Congrès n’agit pas, d’ici la fin de l’année nous serons à court de ressources pour livrer plus d’armes et d’équipements à l’Ukraine et pour fournir du matériel venant des stocks militaires américains », écrit la directrice du Budget de la Maison-Blanche Shalanda Young, dans un courrier adressé au patron de la Chambre des représentants, à majorité républicaine. « Il n’y a pas de financement magique disponible pour faire face à l’urgence. Nous sommes à court d’argent et bientôt à court de temps », avertit-elle.En jeu : une enveloppe exceptionnelle de plus de 100 milliards de dollars demandée par le président démocrate Joe Biden le 20 octobre au Congrès pour répondre aux grandes urgences du moment, à savoir aider Israël et l’Ukraine, tenir tête à la Chine et répondre aux arrivées de migrants à la frontière sud. »Couper l’arrivée d’armes et d’équipements américains briserait l’effort de guerre de l’Ukraine », assure la directrice du Budget dans cette lettre au ton pressant. « Cela mettrait en danger les avancées obtenues par l’Ukraine et cela augmenterait la probabilité de victoires russes », ajoute encore Shalanda Young. « Nos livraisons d’aide militaire ont déjà diminué », constate-t-elle. « Ce n’est pas un problème pour l’année prochaine. C’est maintenant qu’il faut aider l’Ukraine démocratique à se battre contre l’agression russe », conclut Shalanda Young.Les Etats-Unis, premier fournisseur d’aide militaire à l’Ukraine, se trouvent depuis des mois dans le plus grand flou budgétaire, en raison de turbulences parlementaires à n’en plus finir. Le Congrès de la première puissance mondiale – composé du Sénat à majorité démocrate et de la Chambre des représentants à majorité républicaine – n’a toujours pas voté de budget définitif pour l’année fiscale entamée le 1er octobre dernier. L’Etat fédéral fonctionne pour l’instant grâce à une rallonge d’urgence qui expirera à la mi-janvier.L’Ukraine dit avoir abattu 18 drones et un missile russes pendant la nuitLes défenses antiaériennes ukrainiennes ont affirmé avoir abattu un missile et 18 des 23 drones lancés durant la nuit de dimanche à lundi par la Russie. « 18 drones d’attaque et un missile Kh-59 ont été abattus », a indiqué l’armée de l’air ukrainienne dans son communiqué matinal. Les régions méridionales de Kherson et Mykolaïv ont été visées, ainsi que celle d’Ivanov-Frankivsk, Khmelnytski et Lviv (ouest), selon l’armée. Selon l’armée ukrainienne, des drones ont réussi à frapper les districts de Kherson et Beryslav (sud), au bord du fleuve Dniepr, endommageant un centre culturel et un magasin de bricolage.La Russie lance quasiment toutes les nuits des attaques de drones et de missiles contre l’Ukraine. Kiev accuse le Kremlin de chercher à terroriser la population civile ainsi et à détruire ses infrastructures énergétiques pour, comme l’hiver dernier, plonger la population dans le noir et le froid.L’armée russe est en outre repassée à l’attaque dans l’est de l’Ukraine depuis le mois d’octobre, après que la grande contre-offensive estivale des Ukrainiens a échoué à libérer les territoires occupés par les Russes.Un premier pas vers un déblocage de la frontière polono-ukrainienneDe premiers camions, sans chargement, ont traversé ce lundi matin la frontière ukraino-polonaise, ont annoncé les gardes-frontières ukrainiens. Le point de passage d’Ougryniv-Dolhobyczow a été ouvert pour les poids lourds à 01h, heure locale, et trente camions vides ont pu entrer en Pologne depuis l’Ukraine, ont indiqué dans la matinée les gardes-frontières ukrainiens.Il s’agit d’un premier pas vers une désescalade après un mois de blocage de la frontière par des routiers polonais. Des compagnies de transport polonaises ont en effet bloqué début novembre d’abord trois, puis les quatre postes frontières destinés au passage des poids lourds entre l’Ukraine et la Pologne pour protester contre les routiers ukrainiens dont elles jugent la concurrence « déloyale ».Le blocage a créé des files d’attente interminables à la frontière et représente un problème économique majeur pour Kiev, qui compte beaucoup sur la route pour ses exportations et importations de marchandises. Après moins de trois semaines de blocage, le patronat ukrainien, qui représente 8 000 entreprises, estimait déjà les pertes économiques à « plus de 400 millions d’euros ».Kiev a annoncé dimanche avoir trouvé un premier accord avec Varsovie en vue d’ouvrir le point de passage d’Ougryniv, qui n’était pas jusqu’à présent utilisé pour le passage de camions lourds. Cette décision ne concerne que les véhicules vides venant d’Ukraine vers la Pologne. Précédemment, au moins deux cycles de pourparlers entre Kiev, Varsovie et les camionneurs polonais ont échoué.



Source link : https://www.lexpress.fr/monde/europe/guerre-en-ukraine-washington-bientot-a-court-dargent-pour-aider-kiev-RPBMA3DF6NBYRFVPX2L2ZJXDZQ/

Author :

Publish date : 2023-12-04 14:19:39

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express

Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev- Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev * Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev | | Guerre en Ukraine : Washington bientôt « à court d’argent » pour aider Kiev |