Huffington Post

Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra

Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra




Malgré le contexte sécuritaire tendu notamment après l’attaque au couteau à Paris, la ministre des Sports tente de rassurer à quelques mois des Jeux olympiques.



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/jo-paris-2024/article/ceremonie-d-ouverture-des-jo-de-paris-pas-de-plan-b-mais-des-plans-bis-selon-amelie-oudea-castera_226583.html

Author :

Publish date : 2023-12-04 12:15:12

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra- Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra * Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra | | Cérémonie d’ouverture des JO de Paris : pas de plan B mais des « plans Bis », selon Amélie Oudéa-Castéra |